Un vent de révolte souffle sur l'IUFM

Publié le 17 Novembre 2006

Un vent de révolte souffle sur l'IUFM .....

La semaine dernière nous étions en pratique accompagnée donc dans la classe d'un maître formateur qui est une personne qui partage son temps entre sa classe et l'iufm pour donner des cours en première et deuxième année.

Cela a déclenché une raffale de mails envoyés à l'administration. Par qui ? Même pas par nous mais ce sont des mails qui ont été envoyés par nos formateurs de l'iufm et par les maîtres formateurs chez qui nous avons été en stage. Pourquoi ? Parce qu'ils ont été alarmés de voir notre état physique et surtout notre état psychologique en miettes tous les deux. L'administration commence peu à peu a entendre ce qui se passe. Une de leur réfléxion qui m'a été rapportée donc méfiance aurait été ben à Rennes ca va on a eu qu'une seule démission pour l'instant ............ Alors là j'hallucine ils leur faudrait combien de démissions pour se rendre compte de ce qu'il se passe. Qu'ils voient nos cernes entre autre, qu'ils s'appercoivent que nous sommes dans un état de stress et de remise en cause permanent et usant au possible.

Ce matin je suis allée remettre à ma référente mon bilan de pratique accompagnée. Bilan fait par le maître formateur chez qui j'étais. Elle l'a lu et a été étonnée que je n'ai pas pratiqué plus. Je lui explique donc que j'avais vu avec la conseillère pédagogique que ce qui me manquait moi c'était plus d'observer une classe patati patata. Et juste après ca dans le bilan il y a des points positifs sur ma pratique. Et là elle me dit j'ai discuté avec la conseillère pédagogique c'est quand même pas très positif ce qui ressort de tes visites d'un air de dire c'est bizarre qu'on te fasse des compliments en pratique accompagnée. Et je me suis faite cassée pendant 5 minutes :  tu différencies pas, tu n'écoutes pas tes élèves (ben oui mais comment les écouter quand je passe mon temps a essayer d'instaurer le calme dans la classe et que dès que je fais de l'oral ca part en vrille). Je suis restée la comme une pauvre conne à me demander ce que j'avais fait pour être agressée comme cela. C'est vrai que je suis fatiguée donc que j'ai peut être mal pris tout ca. J'ai dit désolée je passais juste je suis en pause et je suis partie effondrée. Moi qui avait réussi à me remotiver à remonter mon moral elle a tout foutu par terre en 5 minutes top chrono.

Plus ca va plus je me demande comment je vais terminer l'année. Déja je me demande si je vais réussir à aller au bout et si oui dans quel état je vais arriver.

Je sais que je ne devrai pas me plaindre je l'ai voulu ce concours, je pense notamment aux PE1 qui me lisent. Mais voilà tout le monde craque certains ne viennent plus en cours tellement ca va pas d'autres arrivent très en retard car ils n'arrivent plus à se lever le matin les gens s'effondre et nous n'avons fait que 3 mois ..........................

Je ne sais plus trop quoi penser de tout cela je ne comprends pas on est la pour apprendre, je veux bien qu'on me dise ce qu'il ne va pas mais qu'on m'aide a y remédier. Moi j'ai la chance d'avoir une conseillère pédagogique qui se sent concernée et qui est constructive maintenant peut être que par derrière elle est très négative et qu'en fait je me fais des illusions.

J'attends vraiment avec impatience le rapport de ma visite de lundi dernier .... pour voir si des points positifs sont quand même dégagés .................................

Bref je me demande ou nous allons et dans quel état on va arriver.

Sur ce il faut retourner travailler ....



Rédigé par LydLyd

Publié dans #Divers

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

daniel 19/02/2007 23:44

Je viens de découvrir ce site, très intéressant ma foi même si bien sûr je suis loin d'avoir tout regardé. Je suis moi même instit en CM2 et je me souviens de mes débuts (très) difficiles. J'étais en 1ère année, je n'avais jamais vu de classe fonctionner et j'ai été bombardé dans un CE2 à 60 km de chez moi; je ne savais même pas que j'allais être visité; c'était un lundi matin, j'étais épuisé et je ne savais même pas comment faire pour préparer la classe ( un vrai novice quoi); ils étaient 2, dont un prof d'arts plastiques. Ils ont vu une séquence de lecture et une de grammaire; c'est vrai que c'était nul, mais je n'étais pas là pour me faire démonter mais pour être conseillé. J'avais le moral à zéro. Ils m'ont tout reproché: ma voix, mes préparations, mon attitude ( presque la couleur de mes chaussettes). Je voulais démissionner. La semaine suivante est venue une conseillère péda qui venait de Freinet; elle a été très sympa et compréhensive. Ca m'a remonté le moral. C'était en 1981, mais je m'en souviens comme si c'était hier. C'est vrai les débuts sont très durs mais avec un peu de recul ça va mieux.J'ai l'impression que tu aimes ce que tu fais, c'est déjà une bonne chose. Accroche-toi ça en vaut le coupJe devrais être en fin de carrière s'il n'y avait pas eu cette réforme des retraites, mais je suis bien, j'aime ce que je fais même si ce n'est pas toujours parfait.Bon courageDaniel Scheffer instituteur à Verny (Moselle)

profninie 17/11/2006 20:58

coucou bella,  ça ne va pas te rassurer mais tout le monde craque chez nous aussi. une pe2 voulait démissionner, ils ont trouvé une solution qui consiste à faire sa pe2 en 2 ans. il faut que tu t'accroches, justement les critiques sont faites aussi pour voir si tu tiens le coup! or de question de leur donner raison. tu n'arrives pas à encore à différencier? MAIS c'est normal tu n'as que quelques heures de vol, ça va venir, on nous a dit de chercher 2 obstacles par séance pour arriver à envisager d'autres solutions et pouvoir différencier...si ça peut t'aider! aucun retour de ton lundi encore? surtout ne baisse pas les bras, ne te laisse aps démonter par UNE nana et vois ta CP. et puis on est là nous aussi alors courage, tu arriveras à la fin de l'année et tu décrocheras ton diplôme, on croit en toi, courage ma belle!!

Mélanie 17/11/2006 20:54

T'inquiètes pas Lyd. Tu es tout à fait capable. Ca va venir, il faut juste que tu trouve les bons trucs pour tenir tes gamins, mais tu vas y arriver. Comme le dit Alatacam, nous, on a confiance en toi.

alatacam 17/11/2006 19:57

oh ma toute belle ... pff belle bande de ... je t'envoie plein de bisous et de réconfort !! moi je suis trés fière de toi !!!

Laura 17/11/2006 17:57

Bonjour, je suis depuis le début ta PE2 et apparemment ce n'est pas plus cool que la PE1... Je pense effectivement que l'administration et l'IUFM en général fonctionnent très mal, la plupart des étudiants repartent avec la sensation qu'ils n'ont pas appris grand chose, et en même temps, on vous met une pression délirante toute l'année. C'est un manque de respect parce qu'on vous traite comme des étudiants alors que vous avez eu le concours, donc même si vous avez encore beaucoup à apprendre, vous avez donc prouvé votre motivation, ça ne sert à rien de vous casser!
Bref, bon courage pour tout, dis toi que quand cette année sera terminée, tu auras ta classe, des élèves qui te considéreront comme "leur" enseignante, et plus de cours absurdes à l'iufm...